Victoire à l'arrachée d'Ellerstina Piaget

L'équipe de polo d'Ellerstina Piaget sur le terrain

Ellerstina Piaget (14) contre La Aguada (13)

Tête d'affiche du jour, Ellerstina Piaget remporte une victoire difficile contre La Aguada sur le terrain numéro 1. L'équipe d'Open Door avait dû recruter Nachi du Plessis en milieu de saison pour remplacer Nacho Novillo Astrada qui s'était cassé la clavicule lors de l'Open d'Hurlingham. Elle a fait montre de toutes ses compétences, d'un talent et d'une détermination sans faille ainsi que d'un plus grand handicap que celui indiqué par le tableau des scores (31) pour pousser Ellerstina Piaget dans ses retranchements. Les champions en titre n'ont pu gagner que par 14 à 13 dans le temps additionnel.

Le match avait commencé sur un pied d'égalité : d'un très bon niveau, les deux équipes ont échangé de nombreux buts et sont parvenues à trois égalités consécutives dans les trois premiers chukkas.

Tout a changé dans un quatrième chukka passionnant. Guillermo Terrera a marqué un but incroyable qui a donné un premier avantage à La Aguada (4-3), mais Facundo Pieres a rapidement répondu avec un coup franc à 36 mètres (son 300ème but à Palermo). Une passe de Miguel Novillo Astrada à Facu Sola a donné lieu à un magnifique but de ce dernier, avant que le Facu de l'autre camp ne marque pour revenir au score à 6-6, après une course spectaculaire sur Easy Go. Mais à la mi-temps, c'est finalement La Aguada qui menait 7 à 6.

Le cinquième chukka s'est achevé sur une nouvelle égalité (7-7) grâce à l'unique but de Facu Pieres dans cette manche. La domination de La Aguada s'est ensuite accentuée grâce à une victoire dans les deux chukkas suivants. Avec Facu, Sola et Terrera embarqués dans le match de leurs vies, Miguel en capitaine et un solide Nachi du Plessis en défense, La Aguada a rendu les choses très difficiles pour Ellerstina, en retard de quatre buts avant le dernier chukka.

Cette ultime manche était celle de la dernière chance pour les joueurs d'Ellerstina, revenus sur le terrain accompagnés de leurs meilleurs chevaux et bien déterminés à rappeler pourquoi ils sont les tenants du titre. Ils devaient marquer au moins quatre buts... et ils ont réussi. L'ouragan Facundo Pieres a donné un second souffle à Ellerstina en forçant un temps additionnel. Mariano Aguerre, sur Katrina, en a profité pour prendre la balle à l'engagement et marquer le but qui a assuré aux champions une victoire dans la douleur.

Au-delà du résultat, La Aguada a été largement applaudie pour la fantastique performance de ses quatre joueurs et tout le monde a chanté un joyeux anniversaire à Facundo Pieres. Pour Ellerstina, c'était le moment de vérité. La semaine prochaine, ils se battront pour une place en finale contre Alegria, mais ils doivent d'abord corriger quelques erreurs pour améliorer leur performance.

Score Ellerstina Piaget : 1-1, 3-3, 4-4, 6-7, 7-7, 8-10, 9-13, 13-13, 14-13.

Les joueurs de l'équipe d'Ellerstina Piaget
Un joueur de l'équipe d'Ellerstina Piaget prêt à marquer

Buteurs :

Ellerstina Piaget : Facundo Pieres 10 (6 sur coup franc), Mariano Aguerre 2, Nicolás Pieres 2 (un carton jaune).

Mariano Aguerre : « Nous avons gagné malgré un match difficile. Nos adversaires étaient très bons et nous ne savions pas quoi faire jusqu'au dernier chukka. C'était le moment le plus difficile mais Facundo a réussi à marquer des buts spectaculaires pour nous emmener jusqu'au temps additionnel. »

Facundo Pieres : « Il reste beaucoup de choses à améliorer. Nous avons une semaine entière pour nous ressaisir et il va falloir mieux jouer. Si nous voulons remporter la demi-finale, il faut absolument mieux jouer. Nous nous sommes réveillés dans le dernier chukka... C'est notre seule réussite du match. »

Gonzalo Pieres Jr. : « C'était un match presque perdu d'avance mais nous avons eu la chance incroyable de gagner dans le temps additionnel du dernier chukka. Il faut qu'on s'organise et qu'on se concentre. Nous avons de belles frayeurs aujourd'hui. Même si nous sommes en demi-finale, tout dépend encore de nous. Obtenir un mauvais résultat aujourd'hui aurait pu nous forcer à gagner avec de nombreux buts d'avance, ce qui est très difficile. »

Nicolás Pieres : « Nous avons remporté le match mais nous avons très mal joué. Honnêtement, je pense que c'était notre pire match de la saison. Le seul point positif, c'est que nous n'avions que quatre buts à rattraper dans le dernier chukka et que nous avons gagné. Nous avons très mal joué pendant sept chukkas et demi avant de nous reprendre dans la dernière manche. »

Pablo Erbin (entraîneur) : « Nous n'avons pas bien joué mais nous avons bien réagi dans le dernier chukka. Même quand la qualité n'est pas au rendez-vous, l'important c'est de gagner. Maintenant, on doit se préparer pour le match de la semaine prochaine : ce sera comme une finale pour nous. »

Facundo Pieres se repose avant le match

Articles associés

23.11.13 Sport